mercredi 6 mai 2020

Femina 1er octobre 1905

Je viens d'acquérir une reliure regroupant les magazines Femina des années 1905, 1906 et 1907! Sachant que j'ai déjà des numéros des années 1903 et 1904 en reliure, cela fait un joli stock.

Le magazine Femina est davantage un magazine de mondanités qu'une revue de mode. On y présente les célébrités de l'époque, les grands évènements mondains en plus de gravure des dernières modes. Cela permet vraiment de se replonger dans une époque lointaine!

Seul souci : ce magazine est un très grand format, et comme ils sont reliés je n'ai pas la possibilité de les photocopier proprement en A4 avant de les numériser. En désespoir de cause, je me suis résolue à les photographier pour en faire un PDF, avec les défauts que cela implique : pages gondolées et lisibilité parfois médiocre... 

Voici le premier magazine de la reliure, celui du 1er octobre 1905. C'est l'époque du retour à Paris après trois mois dans les demeures de campagne ou de bord de mer, le retour de la saison des chasses et la présentation des nouvelles modes pour l'hiver!

J'ai également eu la bonne surprise de découvrir que le roman-feuilleton qui commence dans ce numéro est d'un de mes auteurs favoris, Jean Lorrain (qui a rédigé notamment les Princesses d'ivoire et d'ivresse, un recueil de contes cruels à l'esthétique très Art Nouveau).





Tennis à Dinard

Une poétesse tombée dans l'oubli...

Le début du roman de Jean Lorrain

Modes d'automne

Se préparer aux chasses à courre
 

jeudi 30 janvier 2020

Une très belle année 2020

Très belle année 2020 à tous!

Ici elle a commencé de la plus belle des façons...



Forcément, peu de temps pour coudre, publier, photographier mes magazines, mais ce ne sont pas les projets qui manquent! Projets couture, projets professionnels, projets de vie...



J'espère que 2020 sera à la hauteur de ses promesses :-)!

samedi 7 décembre 2019

Notice Singer 27K 28K

Voilà une chose que je voulais prendre le temps de faire depuis longtemps!


J'ai numérisé la notice de ma Singer 128K à manivelle de 1913. Il s'agit d'une machine à navette vibrante et non pas à canette ronde, mais le reste des instructions est bien utile même pour d'autres types de machines anciennes.




Vous pouvez télécharger la notice ici : Notice Singer 27K 28K ou bien me la demander par mail!


jeudi 5 décembre 2019

Surjeteuse industrielle chinoise ancienne FN2-7

Une trouvaille un peu inhabituelle faite sur un vide-grenier dans le Jura en 2016 : une ancienne surjeteuse industrielle chinoise, en parfait état!


J'avoue que je me suis demandée comment une machine industrielle chinoise avait pu finir dans un petit village du Jura...

J'ai peu d'informations sur la bête, notamment car je ne sais pas lire les caractères chinois! La seule mention en caractères occidentaux est située sur le côté : FN2-7. Il s'agit de la référence d'un modèle de surjeteuse industrielle mais cela ne m'a pas permis de trouver pour le moment plus de détails sur le fabriquant ou la date. Il y a apparemment un logo fabricant ou revendeur sur le devant : SH?



Elle a un design noir et or qui la rapproche des machines à coudre très anciennes, antérieures aux années 50.

Quelqu'un saurait me lire ça?

Elle est en parfait état, c'est une surjeteuse trois fils et elle comporte encore couteaux et aiguille. A la main, elle tourne parfaitement. J'ai une courroie et un bloc moteur à part, le tout nécessiterait la création d'une table de travail adaptée, ce que je n'ai pas l'intention de faire pour le moment.

Le mécanisme interne est en parfait état!

mercredi 4 décembre 2019

Les machines à coudre jouets

Faute de place, j'ai dû ralentir sur les "grandes" machines, alors j'ai commencé à fouiner pour trouver des machines à coudre-jouets, nettement plus faciles à stocker et à exposer.

Aucune de ces machines n'a vocation à être utilisée, d'ailleurs aucune d'entre elles n'a d'aiguille (enfin, si - ma Singer en avait une mais mon papa l'a cassée en jouant avec et il est toujours persuadé que je ne m'en suis pas rendue compte ;-) ). Elles sont strictement décoratives, mais fascinent ma fille. Peut être essaierai-je un jour d'en remettre une en fonction pour elle.

Ces machines n'ont pas de canettes, juste une bobine supérieure, elles font donc du point de chaînette (qui nécessite d'être bloqué pour que l'assemblage tienne, sinon il se défait tout seul). Elles permettaient aux petites filles à qui elles étaient destinées d'imiter maman et éventuellement de coudre les vêtements de leurs poupées.

Voici les quatre machines dont je dispose actuellement :

  • La Piq Bien :
Je lui avais déjà consacré un article à elle toute seule, c'est la seule qui a nécessité une restauration, toutes les autres sont restées dans leur jus à l'heure actuelle.

Avant...


Et après restauration!

  • Ma Cousette :
Elle aussi avait eu droit à un article. C'est une jolie machine, toute pimpante, avec sa couleur vert menthe très actuelle.




Probablement la plus récente (années 1970 je dirais), elle a la possibilité d'être électrifiée par piles.  Je n'ai jamais tenté de le faire mais les fils semblent en parfait état alors qui sait...
  • Singer enfant :
Cette machine trouvée à Emmaüs est en parfait état! Entièrement en métal, elle est lourde et stable. Elle possède le logo de la marque, ainsi que les mentions "Great Britain" et " The Singer manufacturing co". Il y a également un numéros gravés à l'intérieur, dans le chassis : 22851 et 22852. Si je dois en remettre une en fonction, ce sera celle-là car elle est absolument impeccable, sans jeu ni rouille.

Elle est en état parfait!
Les différentes mentions Singer...
Elle a un système d'enfilage un peu plus complexe que les autres...

La manivelle et la mention Simanco

Le châssis avec les numéros de pièces et des mentions de contrôle qualité.


Cette machine a sa boîte d'origine! Je pense qu'elle date des années 1950 vu le design.


 Le modèle est référencé sur la boîte : Singer 40K
  • Chantal :
Il me semble que je l'avais trouvée dans une brocante. C'est une machine en métal posée (fixée) sur un socle en bois verni. Elle est en bon état général, il y a quelques écailles dans la peinture et le vernis est usé par endroit. Elle est décorée de deux décalcomanies "Chantal" devant et derrière. Le choix du prénom me laisse à penser qu'elle a dû être fabriquée dans les années 1960, mais je ne sais pas qui est le fabriquant de ce jouet. 

Les traces d'usure laissent à penser qu'elle a servi!



jeudi 20 juin 2019

Plus de six mois sans publier, déjà!

Mon dernier article datait du mois d'octobre, soit plus de 8 mois sans rien partager sur ce blog...

Pourquoi un tel silence?

Ce n'est pas que je me désintéresse du blog, de la mode ancienne ou du partage de ressources...

C'est tout simplement que, de début novembre à juin, j'étais en reconversion professionnelle : j'ai passé et obtenu un CAP couture et transformé ma passion en métier... Ça m'a pris du temps, ça a été fatigant (je logeais sur place toute la semaine car trop loin de chez moi) donc tout naturellement le blog a été mis en pause (mais j'ai continué à partager sur la page FB). Et c'est fini ^_^!

Accessoirement, un bébé surprise s'annonce aussi pour janvier 2020...

Quinze jours de vacances et je reprends les rênes!

Dans les articles à venir :
  • Des photos de dentelles et vêtements anciens qui m'ont été donnés par une amie qui vidait la maison de sa maman très âgée.
  • Des photos du seul costume que j'aie réalisé cette année (un ensemble de jour 1893 que je n'ai pas au l'occasion d'étrenner, hélas).
  • Le patron de la jupe 1893, simplissime à réaliser (patron d'époque).
  • Des photos de deux machines à coudre anciennes (une Vesta et une Singer) et d'une surjeteuse que j'ai récupérées cette année
  • Et des magazines, bien sûr, il m'en reste des monceaux à partager!

A très, très bientôt!

lundi 15 octobre 2018

La Mode Illustrée 3 mai 1917

En ce moment je baigne dans la période Première Guerre Mondiale, commémoration oblige. Du coup j'ai remis le nez dans mes piles de magazines en attente de numérisation et de partage et découvert à ma grande surprise que j'en avais une bonne vingtaine pour la période 1914-1917 (aucun pour 1918, dommage).

En voici donc un, daté du joli mois de mai 1917. Vous y trouverez notamment le schéma d'un corsage pour bébé ainsi qu'une page de motifs de broderies.

Guerre oblige, la mode s'est énormément simplifiée par rapport au début des années 1910
Taille haute, jupes amples et peu de fioritures. Les chapeaux aussi ont connu un régime drastique!

Je dois avouer que les chapeaux de cette période me laissent plus que sceptique...

lundi 4 juin 2018

Motifs de broderies égyptiennes - La Mode Pratique - 2 août 1913

Que voilà une belle planche de broderies publiée par le magazine La Mode Pratique le 02 août 1913. L’Égypte est à la mode, et, ma foi, c'est très beau (à rapprocher de ma machine à coudre Singer à décor égyptien de la même époque).

Le motif original est imprimé sur une feuille de calque transparent et décalquable à chaud. Pour pouvoir le photocopier, je l'ai réduit de 71% (de A3 vers A4), il faudra donc l'agrandir pour avoir sa taille originelle. Il s'agit d'une décoration destinée à orner une blouse, mais libre à vous d'adapter ces motifs!






Amusez-vous bien!

Quels patrons historiques recherchez-vous?

Amis amateurs de costumes, j'ai besoin de vos avis :-)! Pourriez-vous prendre 3mn (pas plus, promis) pour répondre à ce questionnaire et le diffuser aux personnes intéressées s'il vous plaît? Merci infiniment!
Et n'hésitez pas à commenter et donner votre avis sur la question.



jeudi 17 mai 2018

Quel avenir pour Desmodes&?

Bonjour à tous!

Vous avez pu le constater, cela fait maintenant exactement un an que j'ai mis le blog en pause. J'ai continué à partager sur FB, mais pas ici, et je voudrais revenir là-dessus.

Quand j'ai ouvert le blog Desmodes&, c'était pour partager ma passion pour les machines à coudre anciennes et surtout pour partager des magazines de modes anciens. J'en ai donc numérisé et partagé des dizaines de numéros. J'ai aussi quand je le pouvais partagé des patrons anciens, soit via le blog, soit par courrier. Le tout gratuitement, toujours, car cela me tenait à coeur <3.

Aujourd'hui je m'interroge sur l'avenir de ce blog. La base de données de magazines que j'ai constitué est importante et couvre une large période, il me semble donc que je pourrais laisser cette base telle-quelle, disponible à tous.

L'autre option qui me trotte dans la tête depuis un moment, ce serait de numériser et de partager les patrons des magazines, tels qu'ils sont actuellement (malheureusement pour moi, je ne suis pas modéliste, donc dans l'incapacité de recréer ces patrons dans nos tailles modernes). Soit gratuitement, soit à tout petit prix, en format PDF. Mais est-ce bien la peine? Cela nécessiterait de ma part un investissement relativement conséquent (un scanner photocopieur A3, soit un achat d'environ 300E). C'est un investissement que je peux envisager, si en face de moi il y a des personnes demandeuses. Autrement dit, seriez-vous intéressés par des scans de patrons d'époque, ou bien est-ce inutile car vous trouvez votre bonheur ailleurs en fouinant sur le net?

Je vous serai infiniment reconnaissante de prendre quelques instants pour me répondre <3!

Merci à tous

Magalie